Presentation du faux plafond

Qu’est-ce que le faux plafond ?

faux_plafondLe faux plafond désigne un élément posé sur le plafond pour améliorer l’isolation d’une pièce : isolation thermique et phonique. Il sert aussi à cacher aux yeux de tous les câbles et les canalisations. Sans oublier que le faux plafond donne un rendu impeccablement esthétique. Le faux plafond peut aussi être appelé plafond suspendu. C’est un parfait trompe-l’œil. En matière d’isolation, le faux plafond optimise l’isolation d’une pièce. Par exemple, dans une pièce avec un plafond original trop haut, la réduction des volumes permet une plus grande facilité en chauffage. Le faux plafond sert aussi de « correcteur » au plafond original qui présente des irrégularités. Les défauts et autres imperfections sont habilement masqués pour ne laisser paraître qu’un plafond de toute beauté. On peut avoir un faux plafond démontable, en plâtre, en textile…

Les variétés de faux plafond

Le faux plafond démontable a l’avantage de pouvoir être installé sur un plafond en bois, en acier ou en béton. Il peut être démonté lorsque des travaux doivent être faits sur le plafond. En guise d’isolant, on peut utiliser la laine de roche qui a la caractéristique d’être très isolante sur le plan acoustique. Divers matériaux peuvent être utilisés comme matières pour le faux plafond démontable : le lambris bois, le lambris PVC … Le faux plafond en plâtre est l’occasion de se déchaîner pour décorer son plafond. On peut y faire des voûtes, des corniches, des plafonds pentus… Il peut être utilisé dans diverses pièces et même dans une pièce humide comme la salle de bains. Par contre, ce faux plafond n’est pas démontable. Le faux plafond textile ou plafond tendu comporte un revêtement en tissu. La tension est faite de baguettes. Il permet d’apporter une touche design à un espace de vie. Il peut être mis en place rapidement, compter seulement quelques heures.

Le faux plafond par un professionnel

fauxplafondComme toute chose, il est pertinent de confier la fabrication de son faux plafond à un professionnel en la matière. On peut lui demander un devis pour évaluer le coût des travaux. On peut également comparer les prix par la demande de plusieurs devis auprès de plusieurs prestataires. On peut lui proposer son modèle ou choisir parmi les modèles de réalisations qu’il a déjà faits. Il fabriquera un faux-plafond de qualité. Mais si on a une âme de bricoleur, on peut aussi faire son faux-plafond soi-même. Il suffit de prendre les mensurations, suivre quelques tutoriels et le tour est joué. Cependant, on court le risque d’avoir un faux plafond qui pourrait lâcher à tout moment si on ne sait pas s’y prendre. En tout cas, le but étant de décorer et d’isoler, il faut se préparer à tout pour que le travail rendu soit sans défaut et soit satisfaisant.

 

Quel type de chaudiere choisir

chaudiere-gazPour le chauffage d’une maison, l’utilisation d’une chaudière est la meilleure solution. Cependant, il est important de faire le bon choix. Voici quelques conseils.

Bien choisir sa chaudière

 Le choix d’une chaudière doit dépendre de plusieurs critères :

  • Le prix d’achat : le choix dépend avant tout de la somme dont vous disposez pour acheter une chaudière. Il convient de noter que plus elles sont sophistiquées, plus elles coûtent cher. À cela s’ajoute le prix de son installation. Il y a certaines chaudières qui ne peuvent être installées que par des professionnels, et cela peut encore être coûteux.
  • L’espace disponible pour l’accueillir dans la maison : avant de faire son choix, il faut également penser à la surface disponible pour la placer dans la maison. Pour les pièces ne disposant que d’une petite surface, il est recommandé d’opter pour les chaudières murales qui s’incrustent facilement dans les murs de la cuisine ou de la salle de bain.

Son utilisation et vos besoins : le type de chaudière à choisir dépend également de son utilisation, comme la surface à chauffer par exemple. Pour une petite pièce, il est recommandé de choisir une chaudière à basse température, par contre, pour le chauffage d’une grande surface, le mieux est de choisir une chaudière à condensation.

  • Le coût de son utilisation : une chaudière peut fonctionner avec des combustibles fossiles ou encore avec de l’énergie renouvelable. La consommation en énergie et donc le coût de son utilisation dépendent du combustible utilisé. Ainsi, pour une économie d’énergie, les chaudières à basse température sont recommandées.

Les différentes sortes de chaudières

Il existe différentes sortes de chaudières présentant chacune ses avantages et ses inconvénients. Parmi elles peuvent être citées entre autres :

  • La chaudière à basse température : comme son nom l’indique, il s’agit d’un dispositif fonctionnant avec une basse température. Si pour les autres appareils, la température est de 90 °C, celle-ci fonctionne à 50 °. Elle est idéale pour les petits appartements.
  • La chaudière standard : c’est le modèle le plus utilisé, car c’est celui qui présente le meilleur rendement. Cependant, il est assez coûteux par rapport aux autres modèles. Contrairement au modèle standard, il a besoin d’une température d’irrigation de 60 °C.
  • La chaudière mixte : il s’agit d’un système qui consiste à mélanger différentes sortes de combustibles pour le faire fonctionner. Le choix du combustible dépend du contexte ainsi que du climat et surtout des besoins de l’utilisateur. Mais elle doit être alimentée de manière régulière.
  • La chaudière à ventouse : elle désigne toute sorte de chaudières équipées d’une ventouse. Cette dernière a pour fonction de prélever l’air nécessaire pour le fonctionnement de l’appareil depuis un tuyau, ainsi que l’évacuation des produits de combustion par le biais d’un autre tuyau.
  • La chaudière à condensation : celle-ci émet de la chaleur en récupérant l’énergie fournie par la condensation de la vapeur d’eau des gaz de combustion. Elle est très performante.
  • La chaudière à cogénération : il s’agit d’une chaudière à laquelle s’ajoute un moteur fournissant de l’énergie mécanique, permettant ainsi à l’appareil de produire de l’électricité.

marques_chaudiere

Amenagement de combles: idees et conseils pratiques

Comment aménager ses combles

amenagement_comblesAujourd’hui on peut créer de belles pièces supplémentaires dans sa maison et même dans un appartement. Les combles sont situés sous le toit de la maison. Longtemps négligés ou utilisés comme un grenier, la tendance actuelle est d’y aménager de beaux espaces. On peut ainsi réaliser des chambres, des salles de jeu, un bureau et même des salles de bains. Si vos combles ont une superficie de plus de 20 m² vous avez besoin d’un permis de construire. Dans certaines zones où l’urbanisme est protégé il faut en référer à l’office des monuments de France. Les escaliers, l’isolation et la solidité du sol sont les points les plus importants lors de l’aménagement des combles.

Les escaliers

Pour bien profiter de votre aménagement, il faut que les combles soient très facilement accessibles. Vous pouvez bien sûr utiliser une simple échelle de meunier, mais cela ne sera pas très pratique lorsque vous souhaiterez monter des meubles ou faire votre chantier. Pour un usage quotidien notamment pour des personnes âgées cette option est à écarter. Un escalier en colimaçon est simple à poser et l’on n’en trouve des tout près dans le commerce pour un prix abordable. La meilleure possibilité pour accéder à vos combles est un escalier traditionnel ou un escalier d’angle. Cela facilitera l’usage et également le déménagement lorsque vous souhaiterez monter des meubles.

L’isolation

Bien isoler ses combles est un point essentiel. En effet vous y gagnerez au niveau phonique : vos combles seront isolés du bruit extérieur. Mais le principal avantage est l’économie d’énergie. En effet un toit et des combles bien isolés peuvent permettre d’économiser jusqu’à 30 % de perte de chaleur, c’est donc une économie de 30 % sur votre facture de chauffage. Il existe de nombreuses possibilités quant à l’isolant à utiliser pour vos combles. La classique laine de verre, la paille compressée, le chanvre associé à des plaques isolantes donnent de très bons résultats. Il existe plusieurs gammes dans le commerce adaptées à tous les budgets et certaines vous permettront même de faire une déduction d’impôt.

La solidité du sol

Vous serez peut-être amenés à poser des objets lourds tels que des meubles ou même une salle de bains dans vos combles. Il faut donc trouver une solution adaptée pour renforcer le sol sans exercer de trop fortes contraintes sur la structure de votre maison. L’option classique reste les poutres sur lesquelles on posera un parquet massif. Avec une telle structure le sol de vos combles sera très résistant. Cependant, il est sage de faire appel à des professionnels du bâtiment pour cette partie du chantier. On ne peut pas prendre de risques au niveau du sol.

amenagement combles

Les autres les aménagements possibles

D’abord il faut bien penser à cacher tous les fils électriques avec des gaines et une installation de qualité professionnelle. À notre époque on n’utilise plus les lucarnes mais on privilégie les fenêtres de toit. Vous bénéficierez ainsi de la lumière naturelle dans toute votre pièce aménagée. Les possibilités d’aménagement sont infinies : poêle à bois, murs végétaux ou panneaux solaires les seules limites sont celles de votre imagination.

Aménager des combles présente de nombreux avantages et possibilités mais il faut veiller à respecter toutes les législations et ne pas hésiter à se faire aider par des professionnels.

Je suis tenté par une véranda

verandaLa véranda, une extension de votre lieu de vie

Il existe une manière très agréable d’agrandir votre espace de vie tout en profitant pleinement de votre jardin. Pièce singulière à la fois d’intérieur et d’extérieur, la véranda séduit et offre désormais une multitude de formes et de matières adaptées à tous les styles d’habitats. D’autant plus que les progrès techniques de ses dernières années en matière d’isolation, permettent désormais la réalisation de vérandas totalement isolées du froid.

Un choix cornélien

Avec cette grande diversité de style, le choix de votre modèle d’extension de maison pourra parfois s’avérer difficile.

Avant tout, le modèle devra respecter le style originel de votre habitat. Sachez cependant que tous les contrastes ne sont pas à proscrire. On peut par exemple envisager le mélange d’une véranda à structure contemporaine sur une maison ancienne.

Les matériaux

Le choix des matériaux qui composeront votre véranda est primordial. Il faudra donc vous pencher sur le sujet avec soin.

  • L’acier permettra des réalisations ferronnières très diverses, aux multiples formes, grâce à la grande finesse de cette matière.
  • L’aluminium n’a aucune limite et permet des réalisations de tous les styles. Il est à la fois léger et très solide. Il pourra donc s’adapter à toutes les variantes de conception de véranda.
  • Le bois, un grand classique, est une matière noble qui apporte à la fois cachet, rusticité et chaleur.
  • Les vérandas en PVC seront limitées dans leur nombre d’ouverture sur l’extérieur. Toutes les formes de vérandas ne sont malheureusement pas possible via ce genre de structures. Les modèles sont cependant moins onéreux.

Les formes

veranda rideau

  • Forme droite : la plus classique et la plus populaire, elle reste simple et sobrement élégante. Elle s’adaptera aisément à votre maison.
  • Forme étoilée : elle a le grand avantage de proposer une vue panoramique sur l’extérieur. Elle est également très esthétique.
  • Forme à pans coupés : rappelant la forme des anciens kiosques, ce modèle s’adapte facilement à tous les matériaux de construction.
  • Forme victorienne : elle propose une très grande surface vitrée, elle est l’une des formes de véranda les plus esthétiques.

Le choix du bon artisan

Pour le reste, le respect de vos propres goûts restera votre principal critère de sélection. Bien entendu le prix entrera lui aussi en ligne de compte.

Sachez que le choix du professionnel qui réalisera les travaux de véranda est également primordial. Celui-ci doit être un véritable spécialiste du genre. N’hésitez pas à comparer les prestataires et a vérifier leurs qualifications et accréditations dans le domaine qui nous intéresse ici. Les travaux de maison revêtent d’une grande importance, il vous faudra donc vous entourer de personnes en qui vous aurez toute confiance. Avant toute transaction, n’hésitez pas à réclamer le label de certification de votre prestataire, gage de sécurité.

Les conditions d’utilisation de la véranda

Après sélection de votre modèle de véranda, vous devrez remplir quelques formalités administratives et vous devrez répondre à plusieurs questions importantes.

  • L’utilisation qui sera faite de la véranda : simple sas d’entrée, seconde cuisine, abris de piscine ou encore prolongement de terrasse ?
  • Niveau d’ensoleillement : selon la région habitée ou simplement en raison de l’orientation choisie, les choix relatifs à l’isolation des façades et de la toiture ne seront pas les mêmes. Idem dans le choix de vos stores ou de vos volets roulants.

Ces paramètres ne doivent pas être négligés. La bonne adaptation de la construction aux diverses contraintes météorologiques de votre lieu d’habitation en dépend ainsi que votre confort durant toute l’année.

Commençons par une présentation

Bonjour à tous

Avant même d’écrire mon premier article, il serait peut être bien de faire une introduction ?

En gros je suis avocat à Toulouse, marié depuis 25 ans et papa de 4 enfants.

Je suis propriétaire de mon pavillon et j’aime bien chaque mois rénover, décorer et améliorer mon habitat.

Cuisine, salle de bain, sol, peinture, jardin: tout y passe ce qui a le mérite de rendre ma femme totalement folle

Prochain objectif: refaire la porte de garage.

Et vous ? quel fabriquant ou vendeur me conseillez vous ?